Une erreur est survenue dans ce gadget

vendredi 30 janvier 2009

(AFP) - Les religieux musulmans de Jakarta opposés aux attentats suicide (sondage)

Une grande majorité des religieux en charge des mosquées de Jakarta s'opposent aux attentats suicide et estiment que la démocratie est la meilleure méthode de gouvernement, selon un sondage publié vendredi dans la capitale indonésienne.

75% des 250 responsables de mosquées interrogés par le sondage condamnent le recours aux attaques suicide perpétrées au nom de l'islam. 9% estiment qu'elles peuvent être justifiées.

Interrogés par l'université musulmane Syarif Hidayatullah entre novembre et janvier, ils sont également 78% à considérer la démocratie comme le meilleur des systèmes politiques pour l'Indonésie, le plus grand pays musulman au monde avec près de 90% de croyants sur un total de 234 millions d'habitants.

L'étude, révélée par le Jakarta Post, montre toutefois que 31% des religieux interrogés (contre 56%) sont favorables à l'introduction de la charia, la loi islamique, dans leur pays.

"La majorité des mosquées de Jakarta véhiculent des idées et des principes modérés. Mais il existe un petit nombre qui tend de plus en plus à pencher vers l'islam radical", a commenté le chercheur Ridwan Al Makassary.

La question de la place de l'islam dans la société fait débat en Indonésie, un pays doté d'une constitution laïque, depuis l'avènement de la démocratie après la chute du dictateur Suharto en 1998.

Le pays a depuis été victime d'une série d'attentats suicides, notamment à Bali où 202 personnes ont été tuées en 2002. Il n'y a pas eu d'attaques d'envergure ces dernières années.

Aucun commentaire: