Une erreur est survenue dans ce gadget

mercredi 21 janvier 2009

(AFP) - Indonésie: un islamiste justifie des attaques de prêtres et d'étrangers

Un terroriste présumé lié à la Jemaah Islamiyah (JI) et jugé à Jakarta, a reconnu et justifié mardi des attaques visant des prêtres, des étrangers et un instituteur en Indonésie, coupables à ses yeux d'avoir "blasphémé" l'islam.

Le singapourien Mohammad Hasan bin Saynudin, présenté comme le chef d'une cellule terroriste dont dix membres sont jugés avec lui, a également reconnu avoir planifié de faire exploser un avion sur l'aéroport Changi de Singapour en 2000 mais le projet "a été démasqué par les autorités".

Interrogé par l'AFP dans sa cellule en marge de son procès, Hasan, 35 ans, a expliqué que des militants de sa cellule avait attaqué et blessé un prêtre en 2006 parce que ce dernier les avait "provoqués" en ayant créé "des chansons en arabe louant Jésus". "N'importe quel musulman aurait fait comme nous".

La cellule est également jugée pour avoir envisagé de tuer deux autres prêtres à Jakarta et planifié des attentats, dont l'un visait un café fréquenté par des touristes sur Sumatra.

Hasan a par ailleurs justifié le meurtre en juin 2007 d'un instituteur chrétien de 55 ans qui "insultait l'islam" en refusant le port du voile par ses élèves.

Il a indiqué avoir "suivi un entraînement militaire en 2000 en Afghanistan" où il a rencontré "à plusieurs reprises" Osama ben Laden, qui appelait à mener "la guerre contre l'Amérique".

Les onze suspects, qui risquent la prison à vie, avaient été interpellés fin juin et début juillet dans le sud de l'île de Sumatra, où la police avait découvert une vingtaine de bombes artisanales.

La JI, considérée comme le premier réseau islamiste d'Asie du Sud-Est, a été affaiblie par l'arrestation de centaines de militants après une série d'attentats jusqu'en 2006.

1 commentaire:

Xavier a dit…

Pas très réjouissant tout ça...