Une erreur est survenue dans ce gadget

jeudi 13 novembre 2008

Je suis un boulet!

Et toi aussi, lecteur, probablement. Enfin, plutôt que boulet, écrivons plutôt "bule". Mais on prononce "boulet", comme un gros boulet. En Indonésien, ce terme gentillement ironique désigne les blancs occidentaux (qui sont pour les indonésiens, Australiens, Américains ou éventuellement Hollandais). Littéralement, cela veut dire albinos. Au début cela peut surprendre quand, au cours de ses promenades, on se fait apostropher tous les dix mètres: "Hé! Boulet, boulet!". Mais rien d'agressif là dedans, c'est leur façon de dire bonjour. Par contre, ce qui me met plus mal à l'aise c'est le sentiment d'envie qu'ils semblent laisser transparaître face à un blanc: Pour eux, un blanc est FORCEMENT beau, riche, et heureux (parce que beau et riche). Il possède une grosse maison, un beau 4*4 et regarde le monde de haut. (Normal du haut d'un 4*4, me direz-vous). Ça donne l'impression d'une forme de racisme à l'envers, un complexe d'infériorité qui me dérange parce que cela fausse les relations...

Aucun commentaire: