Une erreur est survenue dans ce gadget

vendredi 4 juillet 2008

Premières saveurs

Je ne voulais pas mettre ce titre hier, parce que les premières saveurs étaient fort fades: du riz sec et sans rien... Mais aujourd'hui, c'est mieux: Je vous ai laissé ce matin avant le déjeuner. Depuis, j'ai bien et beaucoup mangé: on mange bien dans ce pays! Du riz et du poisson souvent, mais, bien préparé, c'est bon! A midi, on est allé dans un restaurant de fruits de mer, invités par René d'Hui, le prêtre qui prépare les JMJ, dont je parle dans l'article précédent. Il est vraiment marrant. Il est là parce qu'il est parti 7 ou 8 ans comme missionnaire associé avec les MEP, et, dans le cadre des JMJ, il veut faire découvrir quelques Eglises d'Asie aux jeunes de son diocèse, Créteil. Il y avait aussi avec nous le père Jourdain, qui est vraiment un personnage pas banal, à qui il est arrivé une multitude d'aventures dans sa longue vie de missionnaire. Il faudra que je lui fasse un article un jour.
Après le déjeuner, Laurent a continué à me faire faire le tour de Tanjung Pinang en moto. C'est sympa, mais, comme dans beaucoup de pays insulaires, les Indonésiens conduisent du mauvais côté de la route, et au début ça met mal à l'aise: j'ai toujours l'impression qu'on roule à contre sens.
Ce soir on est retourné dans un restau, pour fêter le départ de René, qui part demain pour Singapour. Comme c'est les vacances ici, Laurent va une semaine avec des amis à Bali, et moi je vais demain jusqu'à Jeudi à Batam, l'île d'à côté, pour rendre visite à un volontaire qui travaille là-bas et voire un peu sa mission.
Ah, j'oubliais. Il y a une connexion Internet fiable au foyer, mais d'assez bas débit. Du coup c'est un peu compliqué pour mettre des photos. Je vais faire ce que je peux pour mes illustrations.

2 commentaires:

Noss a dit…

Wouhaou ! Dis donc si tu tiens le rythme, à la fin de ta mission tu pourra faire éditer un bouquin rien qu'avec ce blog! Alors tiens-le!

Bon j'espère que tu tiendra le rythme du riz!

maelle a dit…

merci cédric pour ces premières impressions... c'est passionnant. J'espère vraiment que tu continueras à écrire autant.
Bon courage
Je pense bien à toi.