Une erreur est survenue dans ce gadget

vendredi 20 mars 2009

(AFP) - Elections en Indonésie: les partis islamiques distancés (sondage)

Les partis islamiques sont nettement devancés par les partis séculiers dans les intentions de vote pour les élections législatives du 9 avril en Indonésie, selon un sondage publié vendredi.

Seuls 24% des personnes interrogées annoncent qu'elles voteront pour les différents partis musulmans, une forte baisse par rapport aux 38,1% des suffrages qu'ils avaient obtenus aux législatives de 2005, indique le sondage de l'institut LSI.

En revanche, 67% s'apprêtent à voter pour des partis séculiers, 9% étant encore indécis, selon ce sondage conduit auprès de 2.455 électeurs dans ce pays où près de 90% de la population est musulmane.

Les préoccupations des Indonésiens portent plus sur des questions d'ordre social et économique que religieux, a expliqué un expert de LSI, Burhanuddin Muhtadi.

Même s'ils ont progressé aux élections de 2005, "les partis islamiques n'ont jamais réussi à atteindre la majorité au niveau national", a-t-il précisé.

Cette mouvance, éclatée en plusieurs partis concurrents, souffre également de luttes internes et de l'absence de dirigeants charismatiques, selon les experts.

Le sondage de LSI place en tête le Parti Démocrate du président indonésien Susilo Bambang Yudhoyono, avec le soutien de 24% des personnes interrogées. Il devance les deux grandes formations traditionnelles, le PDI-P de l'ex-présidente Megawati Sukarnoputri (17%) et le Golkar, l'ancien parti du dicateur Suharto (16%).

Les élections générales du 9 avril seront suivies par le scrutin présidentiel du 8 juillet.

Aucun commentaire: