Une erreur est survenue dans ce gadget

vendredi 17 avril 2009

Indonésie: succès de la première émission d'obligations islamiques (AFP)

La première émission d'obligations islamiques (soukouks) lancée en Indonésie, plus grand pays musulman au monde, a permis de lever 650 millions de dollars sur le marché international, a annoncé vendredi un responsable gouvernemental.

L'émission, qui offre un rendement de 8,8% pour une maturité sur cinq ans, a été sursouscrite environ sept fois, a indiqué Rahmat Waluyanto, un responsable du ministère des Finances. Les fonds levés sont destinés à permettre à l'Etat de "financer ses besoins budgétaires, de diversifier ses sources de financement et de renforcer les soukouks sur le marché international", a-t-il indiqué.

L'émission a été souscrite à hauteur de 30% par des investisseurs du Moyen-Orient, à 40% d'Asie, à 19% des Etats-Unis et à 11% d'Europe.

L'Indonésie a beau être le plus grand pays musulman (près de 90% de ses 235 millions d'habitants), la finance islamique y était jusqu'à présent moins développée que dans d'autres pays d'Asie, comme la Malaisie.

Le gouvernement avait donc donné une large publicité au lancement des premiers soukouks à destination des investisseurs particuliers.

Ces obligations sont dites islamiques dans la mesure où, à la différence des bons du Trésor traditionnels, elles n'impliquent pas le paiement d'un intérêt afin de respecter la Charia qui proscrit l'usure. La rémunération des investisseurs se fait via les revenus d'actifs auxquels l'emprunt est adossé.

Aucun commentaire: