Une erreur est survenue dans ce gadget

vendredi 5 juin 2009

Quatre éléphants empoisonnés en Indonésie.

 Ségolène, Martine, Bertrand, et Laurent Quatre éléphants rares de Sumatra ont été trouvés morts dans le nord-ouest de l'Indonésie, près d'une plantation de palmiers à huile, probablement empoisonnés par les villageois selon un défenseur de la nature.

Les carcasses des pachydermes protégés se trouvaient dans une forêt à 900 km de Djakarta, la capitale indonésienne, d'après Eddy Santoso, responsable de l'agence locale pour la protection des ressources naturelles. La dernière carcasse trouvée jeudi était en partie brûlée avec des pneus usagés, au point de ne pouvoir déterminer si l'animal était mâle ou femelle.
Les trois autres étaient des femelles.

Il ne reste que 3.000 éléphants de Sumatra en liberté, principalement dans les forêts de la province de Riau. Une partie de leur territoire est converti en palmeraies par les villageois avec le soutien de la compagnie nationale Perkebunan Nusantara.

Aucun commentaire: