Une erreur est survenue dans ce gadget

dimanche 3 août 2008

Déjà un mois...

Hier, en rangeant quelques papiers dans ma chambre, j'ai retrouvé mon passeport, je l'ai ouvert, et, surpris, j'ai pris conscience que cela fait exactement un mois maintenant que je suis arrivé en Indonésie. Je n'ai vraiment pas vu le temps passer. Il est vrai que j'ai pas mal bougé (Tanjung Pinang, Batam, retraite, Yogya). Probablement qu'une fois les cours terminés et installé réellement au foyer le temps avancera enfin moins vite. Je dis enfin, car les heures filent et donnent l'impression que je ne fais que survoler les choses que je voudrai connaître en profondeur. A la fois c'est bien, puisque ça veut dire que je me plaît ici, mais en même temps, c'est frustrant: il y a des gens que je ne croiserai plus et avec qui je n'ai pas pu avoir tous les échanges que j'aurais voulu...
Je ne reviens pas sur les trois premières semaines. Les articles précédents suffisent. Cela fait maintenant une semaine que je suis les cours intensifs de langue dans une école spécialisée qui accueille surtout des occidentaux (Français, Anglais, Néerlandais, Américains). Un rythme se prends, qui devient routine agréable: lever matinal, douche - froide, ici il n'y a pas d'eau chaude - , laudes puis messe avec les séminaristes, petit déjeuner, quinze minutes de vélo pour aller à l'école, cours jusque quinze heures, puis reste de la journée libre: soit je me joins aux autres élèves de l'école pour une activité (on doit être tout au plus une quinzaine), soit, le plus souvent, je rejoins les séminaristes dans leurs activités dans et autour du séminaire. C'est l'occasion de parler indonésien avec des jeunes toujours prêts à m'aider à mieux m'exprimer. D'ailleurs, mon expression s'améliore. Mon vocabulaire s'enrichit: maintenant je peux m'exprimer correctement pour les besoins de la vie courante. Mais je ne maîtrise que les bases de la langue; je ne peux pas nuancer mon propos ni exprimer toutes mes idées, j'en suis encore même loin. De leur côté aussi les séminaristes, maîtrisant le plus mal le globish ne peuvent pas me dire tout ce qu'ils veulent. C'est frustrant mais ça motive d'autant plus pour travailler...
Cette semaine, donc, mise à part le cours, je suis allé au marché local. Ce n'est finalement pas très dépaysant, les marchés français, s'ils sont plus propres, restent assez similaires. J'ai aussi testé plein de trucs à manger, plus ou moins bons, mais dans l'ensemble les surprises sont bonnes. Il faudra d'ailleurs que je fasse un jour un article rien que sur les jus de fruits qui à eux seuls justifient un voyage depuis Paris ;-) Je suis aussi allé visiter le centre touristique de la ville - le "Kraton" - qui est un quartier dans lequel vit un ancien Sultan. Je n'ai pas très bien compris quel est son rôle politique actuellement, mais en tout cas c'est un personnage très respecté de la population, et qui doit avoir une influence sur la vie de la région. Cette après-midi, je dois encore aller à Malioboro, un autre quartier de la ville.
On m'a demandé de mettre plus de photos. Je vais faire mon possible pour ça, mais le "haut débit indonésien" n'est pas très haut...

1 commentaire:

Mberenis a dit…

Great Blog! I like this blog because it's unique.

Search Engine For Internet Marketers
Add Url Free to 6,000+